Narendra Modi plaide pour une réforme de l’ONU

Narendra Modi plaide pour une réforme de l’ONU

L’Inde, qui est le plus grand fabricant de vaccins au monde, utilisera ses ressources dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 « pour toute l’humanité », c’est ce qu’a promis ce samedi devant l’ONU son Premier ministre Narendra Modi. Au cours de son discours annuel devant l’Assemblée générale, préenregistré cette fois-ci à cause de la propagation du virus, le dirigeant indien n’a évoqué ni le changement climatique, ni le conflit frontalier avec la Chine. En revanche, il s’est longuement étendu sur les dysfonctionnements de l’ONU constatés cette année, notamment au Conseil de sécurité, que rejoindra le 1er janvier pour deux ans New Delhi comme membre non permanent

« Ces huit, neuf derniers mois, le monde entier s’est engagé dans une bataille contre la pandémie du coronavirus, a affirmé Narendra Modi. Où sont les Nations unies dans cette bataille conjointe contre le coronavirus ? Quelle est l’efficacité de la réaction des Nations unies ? La réforme de la façon d’agir, dans les processus et dans la structure même des Nations unies, s’impose aujourd’hui. Il indéniable que les Nations unies jouissent d’un respect sans égal auprès du 1,3 milliard d’habitants que compte mon pays. Mais il n’est pas moins vrai que le peuple de l’Inde attend depuis longtemps que le processus de réforme des Nations unies soit mené à bien. Aujourd’hui le peuple indien s’inquiète de savoir si ce processus de réforme arrivera un jour à son terme logique. Pour combien de temps encore l’Inde sera tenu à l’écart des structures de prise de décision de l’Organisation des Nations unies. »


♦ Boris Johnson appelle à l’unité dans le combat contre le Covid

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a appelé samedi à l’unité contre de futures pandémies et a insisté devant l’ONU sur la nécessité de comprendre comment le nouveau coronavirus s’est répandu.

« Après neuf mois de lutte contre le Covid, la notion même de communauté internationale semble en lambeaux. Et nous savons que nous ne pouvons tout simplement plus continuer comme ça. Si nous ne nous unissons pas pour diriger notre puissance de feu contre notre ennemi commun, tout le monde sera perdant. Avec presque un million de morts du Covid-19 et une énorme souffrance économique, il y a un impératif moral pour l’humanité à être honnête. Il faut comprendre comment la pandémie a démarré et a pu se répandre. Moi je pense, en tant qu’ancien patient Covid, que nous avons le droit de savoir pour faire de notre mieux afin de prévenir de futures pandémies. La santé de chaque pays dépend de la nécessité de donner à tout le monde l’accès à un vaccin sûr et efficace. Et ce qu’importe où ce vaccin sera produit en premier. Le Royaume-Uni fera tout ce qui est dans son pouvoir pour y arriver. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.