Messi contrarié, Paris bien payé

Messi contrarié, Paris bien payé

Spread the love

Il n’y a qu’à avoir l’agacement de Messi à sa sortie du terrain, rappelé sur le banc parisien à l’entame du dernier quart d’heure par Pochettino, pour se convaincre du caractère contrariant du résultat longtemps tenu par l’OL ce dimanche soir sur la pelouse du Parc des Princes. Comme face à Bruges quatre jours plus tôt en Ligue des champions, les Rouges et Bleus ont bien failli se contenter d’un score de parité face à un collectif lyonnais solide et bien organisé. C’était sans compter un éclair dans le temps additionnel pour voir le PSG signer un retentissant 6 sur 6 en championnat.

Pour son baptême du feu au Parc, Messi a eu deux énormes occasions d’ouvrir son compteur avec Paris: un duel perdu face à Lopes après une inspiration géniale de Neymar (32e) – puis un coup franc plein axe à l’entrée de la surface expédié sur l’équerre de la cage défendue par le portier portugais (37e). Deux avertissements sans frais pour Lyon qui, loin de s’en laisser compter, a su faire preuve de répondant ce soir dans la capitale. Au point d’y ouvrir la marque.

Un penalty confus qui change tout

Servi sur un plateau par Toko Ekambi, Paqueta a été le premier en effet à faire trembler les filets dans cette partie (0-1, 54e). Mais les hôtes du match n’ont pas tardé à réagir, par le biais d’un penalty obtenu par Neymar sur une action confuse face au jeune Malo Gusto (l’Auriverde semblant plus fautif que son vis-à-vis sur cette action déterminante). Messi aurait pu signer là sa première réalisation, seulement le Brésilien suscité en a décidé autrement, en se chargeant lui-même de la sentence pour égaliser (1-1, 66e).

Finalement, alors qu’il s’était fait particulièrement discret toute la rencontre durant, Mbappé dans les ultimes secondes déposait une offrande sur la tête d’un Icardi entré en jeu 10 minutes auparavant (2-1, 90e+2). Un but qui donne au PSG cinq longueurs d’avance – déjà – en tête de la Ligue 1. Sur un OM qui accuse néanmoins un match de retard (à rejouer face à Nice le 27 octobre prochain).

Lire aussi :

PSG-OL en direct

Ligue 1: La 6e journée

Ligue 1: Le classement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *