Mercato: le Barça a flashé sur le milieu d’Angers et du Maroc, Azzedine Ounahi

« Mon Dieu, d’où sort ce gars? Il joue vraiment bien! Il m’a surpris. » Ces propos repris dans le monde entier sont de Luis Enrique à propos d’Azzedine Ounahi. Après l’élimination de l’Espagne face au Maroc en 8eme de finale de la Coupe du monde 2022, le sélectionneur de la Roja a reconnu avoir été bluffé par le talent de celui dont il ne connaissait même pas le nom et qu’il a appelé en s’excusant « le numéro 8.« 

>> Coupe du monde 2022: les infos EN DIRECT

De l’autre côté des Pyrénées, les performances du joueur d’Angers n’ont pas épaté uniquement Luis Enrique. La direction du FC Barcelone a aussi été impressionnée par ses qualités au point de cocher son nom dans ses petits papiers. Selon Mundo Deportivo de ce lundi, Ounahi pourrait être l’une des cibles des Blaugrana dès le mercato d’hiver.

>> Mercato : toutes les infos en direct

Un joueur accessible sur le plan financier

Car en janvier, le Barça est quête d’un arrière droit mais aussi d’un milieu de terrain pour soulager voire concurrencer Gavi et Pedri. Bernardo Silva et Gündogan ont toujours été les premiers choix mais les deux joueurs de Manchester City sont chers. Trop chers pour la direction catalane qui doit toujours faire très attention à ses dépenses. Azzedine Ounahi, lui, a l’avantage d’être beaucoup plus accessible. Arrivé au SCO en 2021, le milieu de 22 ans avait signé un contrat jusqu’en 2025 avant d’être prolongé d’une année supplémentaire cet été, jusqu’en 2026. Celui qui compte 47 matchs en Ligue 1 (2 buts – 2 passes décisives) ne serait pas insensible à l’intérêt du Barça.

Chabane sur RMC : « On se prépare à tout »

Dimanche sur l’antenne de RMC, le président angevin Saïd Chabane a reconnu qu’il lui sera difficile de conserver ses deux internationaux marocains, Azzedine Ounahi mais aussi Sofiane Boufal : « Je me dis qu’en juin ils vont partir, ou qu’en janvier ils vont partir, a confié Chabane dans l’Intégrale Coupe du monde. On se prépare à tout, on a eu une réunion cet après-midi (dimanche) avec le coach et le coordinateur sportif pour essayer d’envisager tous les scénarios possibles et ne pas se retrouver le bec dans l’eau si jamais ça devait arriver. (…) Vous savez bien qu’on ne peut jamais retenir un joueur qui veut partir. (…) Est-ce que ça appelle déjà ? Ça appelle pas mal. » Un coup de téléphone venu de Barcelone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post « Ils ne devraient absolument pas venir » : les Sussex pourraient être les grands absents du couronnement de Charles III
Next post Histoire & Patrimoine : la rénovation du patrimoine immobilier français au service du logement