Mamadou Lamine Diallo : « Il est temps de défendre nos entreprises »

De l’inflation mondiale, à la hausse du fret, l’augmentation du prix des céréales, du pétrole et la hausse du dollar, pour Mamadou Laminé Diallo, la présence de la pandémie à covid19 et la guerre en Ukraine ont été très dures pour l’économie nationale.

Dans un tel contexte, il estime que tous les États cherchent à défendre leurs industries et leurs entreprises.

« Le développement, c’est l’industrialisation aussi. Les infrastructures et autres réalisations doivent soutenir l’industrialisation, sinon elles font tourner l’économie à vide et accumulent de la mauvaise dette. Et voilà ce qui est arrivé à Macky Sall. Au Sénégal, les cimentiers sont menacés et la CSS ( Compagnie Sucrière Sénégalaise) en particulier. Les cimenteries étouffent avec la hausse des droits de douane et des coûts des intrants.
Pour le sucre, l’affaire est géostratégique », a constaté M. L. Diallo.

Il ajoute : « Le Brésil, pour sauver son industrie, lance une offensive. Il passe par le Nigeria pour changer l’emballage et envahir le Sénégal par les importateurs de la galaxie Faye Sall et de l’APR. C’est grave. Il faut sauver l’industrie nationale et les emplois avec. C’est une question de survie économique. L’appel du patronat est saisissant.  La classe politique doit comprendre les enjeux. Je pense que les commissions des affaires économiques et des finances doivent auditionner le monde de l’entreprise dès l’installation de l’Assemblée nationale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Mali : deux soldats tués dans une attaque à l’engin explosif
Next post Foncier : Mamadou L. Diallo s’interroge sur le bail de 30 ans accordé par l’État à la société Sertem