Livraison de poisson à Touba : La taxe sur les camions à Mbacké plombe le circuit

Spread the love

Des taxes sur les camions qui traversent Mbacké pour Touba
« La municipalité de Mbacké et la sous-préfecture se sont fendus d’un communiqué attestant que tout camion frigorifique qui traverse Mbacké pour aller à Touba doit payer des taxes », selon l’association des mareyeurs du Sénégal. Ces taxes sont jugées très chères par ces mareyeurs qui ne comprennent pas la raison d’une telle décision.

Selon Mohamed Sylla qui a porté leur parole, cette pratique menace la distribution de poisson à Touba avec le Magal qui s’annonce. Aussi, « le ministre de tutelle et le khalife général des mourides sont interpellés et nous demandons par ricochet à l’Etat du Sénégal d’auditer les licences de pêche », dit-il sur les ondes de la RFM.

A l’en croire, l’Etat du Sénégal n’a pas tenu ses promesses sur la question des licences de pêche. La rareté du poisson est aujourd’hui constatée parce que des licences de pêche sont délivrées sans savoir s’il y a excédent de ressources dans la mer. « La cohorte internationale voudrait qu’aucune licence ne soit signée s’il n y a pas excédent de ressources. L’Etat doit au moins exclure certaines licences concernant les poissons les plus consommés. L’espèce pélagique côtière que nous retrouvons dans les bols à midi n’est pratiquement plus trouvable. Elle est menacée et la seule solution serait que l’Etat la nationalise », recommande-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *