Libération de Sonko : La réponse de Amadou Ba aux intellectuels initiateurs d’une pétition

Le Premier ministre, Amadou Ba, par ailleurs en charge de l’intérim du département des Sports, a rencontré, ce vendredi, les dirigeants des équipes finalistes de la Coupe du Sénégal de football à savoir le Jaraaf et le Stade de Mbour qui doivent se retrouver dimanche au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio. Une occasion pour lui de se prononcer sur la pétition signée par 142 personnalités pour demander la libération de l’opposant politique Ousmane Sonko et l’annulation de la dissolution de son parti, Pastef les Patriotes.
 
« Nous invitons ces intellectuels [auteur de la pétition] à lancer d’abord un appel de paix dans le pays, et à surtout demander aux fauteurs de troubles d’arrêter et de respecter les décisions de justice », a-t-il répondu à l’interpellation des journalistes.
Le chef du gouvernement a, en outre, rappelé que le Sénégal est un pays de liberté, où chacun est libre de donner son avis sur n’importe quelle question dans la paix et le respect mutuel. Toutefois, a-t-il précisé, « notre pays est aussi une démocratie où des pouvoirs sont régis et sont indépendants. Chaque pouvoir doit exercer librement sa mission ».
A ce titre, le Premier ministre appelle à laisser la justice faire son travail. « Ce sont les acteurs de la justice qui apprécient toutes les situations et quand ils auront fait leur travail, nous, en tant que gouvernement, allons accepter leur décision », a enfin déclaré Amadou Ba.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Biélorussie : Loukachenko ne peut « pas imaginer » que Poutine ait donné l’ordre de tuer Prigojine
Next post Présidentielle 2024 : Un écologiste dans la course