Les ouvrages d’assainissement du Jardin de Bopp réalisés à 98 % : L’intégralité du coût est supportée par l’ONAS

L’information partagée via les réseaux sociaux faisant état d’une enveloppe de 30 millions de Francs CFA remise à l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) par la Mairie de Dakar pour les travaux de raccordement de ses ouvrages de drainage à la nouvelle station n’est pas fondée.

L’ONAS n’a reçu aucun centime de la part de la Ville de Dakar pour les travaux du Jardin de Bopp. Le budget de ces ouvrages est pris en charge dans le cadre du Programme Décennal de Lutte contre les Inondations (PDLI)-2023. « Ces travaux sont inscrits dans le budget de l’ONAS et n’ont nullement bénéficié d’un quelconque financement de la part de la Mairie de Dakar », a précisé le chef de département exploitation à l’ONAS.

Ce Projet d’un montant de 307.079.400 F CFA comporte la réalisation d’une station de pompage équipée de deux électropompes d’un débit de 300 m3/heure chacune, une conduite de refoulement de PEHD DN 400, d’une armoire de commande des pompes, d’un groupe électrogène entre autres. Le taux d’exécution est de 98 %, les infrastructures sont désormais fonctionnelles et assureront le drainage des eaux pluviales dès cet hivernage.

Parallèlement, la Mairie de Dakar aurait entrepris des travaux pour rabattre la nappe aux abords du Jardin de Bopp. L’ONAS n’est ni de près, ni de loin impliqué dans la réalisation de ces infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Rapport sur les ménages : 6,5 millions de pauvres recensés au Sénégal
Next post Directeur de cabinet : Birame Soulèye Diop nomme un ancien collaborateur de Ismaïla Madior Fall