Le témoignage glaçant de Paul Pogba : “Braqué sous la menace d’armes, je leur ai dit…”

Une histoire qui fait décidément froid dans le dos. Depuis plusieurs semaines, le milieu de terrain de l’équipe de France Paul Pogba se retrouve au coeur de l’actualité avec une plainte déposée pour «tentatives d’extorsion en bande organisée». Samedi, le frère du joueur de la Juventus Turin, Mathias, et quatre autres suspects ont été mis en examen et placés en détention provisoire. Et les détails racontés par le champion du monde 2018 aux enquêteurs le 9 août sont effrayants, d’après son témoignage diffusé par Le Monde ce lundi… Une journée dans son quartier qui tourne au cauchemar car le 19 mars 2022, Pogba ne s’imaginait absolument pas vivre un tel cauchemar. En marge du rassemblement de l’équipe de France, le joueur de 29 ans passait tranquillement cette journée avec l’un de ses amis d’enfance dans son quartier à Roissy-en-Brie. Puis au moment de regagner son hôtel, vers minuit, d’autres «copains» l’ont conduit à un appartement à Chanteloup-en-Brie. Forcé d’éteindre et de donner son téléphone sur place, il a été accueilli et mis en joue par deux hommes cagoulés, «porteurs de gilet pare-balles et lourdement armés» . 
 
 
L’objectif des maîtres-chanteurs ? Récupérer 13 millions d’euros, dont 3 millions d’euros en espèces, pour une protection assurée ces dernières années. «J’avais peur. Les deux gars ont rebraqué leurs armes sur moi. Du coup, en étant braqué ainsi, sous la menace, je leur ai dit que j’allais payer. Ils criaient : ‘Ta gueule, baisse les yeux’. (…) L’un des deux cagoulés a parlé à l’oreille de Roushdane (l’un de ses amis qui a été mis en examen, ndlr). Quand les gars cagoulés repartent, Roushdane m’a dit qu’il fallait que je les paye, sinon on était tous en danger. Roushdane a expliqué que ce qui venait de se passer, c’est normal lorsqu’on est un joueur de foot connu. Mais que je devais payer car en plus, lui s’était porté garant», a raconté le Tricolore, également menacé de la diffusion d’une preuve du paiement d’un marabout pour jeter des sorts à ses adversaires et à Kylian Mbappé. Pogba voulait payer Face à de telles menaces, Pogba était d’ailleurs prêt à s’exécuter, mais sa banque n’a pas accepté le retrait des fonds. Sur le coup, il a tout de même versé 100 000 euros à ses agresseurs. Et par la suite, le natif de Lagny-sur-Marne a bel et bien demandé à sa banque italienne de réaliser un virement de 13 millions d’euros sur un compte à Dubaï, en signant un document pour un investissement dans la cryptomonnaie vers une société. Mais finalement, le Français s’est rétracté en se tournant vers la police. Et désormais, la justice se charge de faire éclater la vérité dans cette affaire avec une enquête baptisée «penalty». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Royaume-Uni : Suivez les funérailles de la reine Elizabeth II
Next post Journée mondiale de la sécurité des patients : Plaidoyer pour une médication sans danger