Le Président mozambicain, le premier à quitter la RDC, après l’ouverture du 42ème Sommet de la SADC

Le Président de la République du Mozambique, Filipe Nyusi est le premier Chef de l’État à quitter Kinshasa, capitale de la RDC, après l’ouverture mercredi du 42ème Sommet des Chefs d’État et de gouvernement des pays membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), prévu du 17 au 18 août 2022.

Après son départ de l’aéroport international de Nd’jili, le Chef de l’État, Filipe Nyusi a été suivi quelques heures après par ses homologues namibien, Hage Geingob, Sud-africain, Cyrille Ramaphosa et Zambien, Hakainde Hachilema, qui ont également regagné leurs pays respectifs.

Plus tard dans la soirée, d’autres Chefs d’État devront aussi regagner leurs pays, après avoir participé à ce sommet qui a porté le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la tête de cette organisation sous-régionale pour un mandat d’un an. ACP/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Médina Baye : Un partenariat scellé entre la Ligue islamique mondiale et l’Union islamique africaine
Next post Gabon: Ali Bongo veut-il briguer un troisième mandat l’année prochaine?