Le patron de la fédération espagnole de football embrasse une joueuse sur la bouche et déclenche la polémique

« Ignorons les idiots et les stupides.  C’est un baiser entre deux amis célébrant quelque chose ». Ainsi s’exprimait le président de la Fédération espagnole de football Luis Rubiales après avoir embrassé sur la bouche la joueuse Jenni Hermoso, après la finale du Mondial féminin. Il a dû rapidement changer de discours suite aux vives critiques de ses compatriotes.
 « Je dois m’excuser, il n’y a pas d’autre option, n’est-ce pas ? Apprenez de cela et comprenez que quand on est président d’une institution aussi importante que la fédération, il faut être plus prudent notamment lors des cérémonies » a-t-il déclaré dans un communiqué diffusé par son agence ce lundi midi.
« C’est inacceptable d’embrasser une joueuse sur les lèvres pour la féliciter »
 
 La veille, le ministre espagnol de la Culture et des Sports avait taclé Rubiales  lors d’une interview accordée à la presse australienne. Pour lui, un dirigeant doit être extrêmement prudent en public. « Nous envoyons  un message à la société, et le message est l’égalité des droits, c’est le respect et donc éviter toute circonstance qui peut être interprétée…Ce n’est pas celui qui commande qui force un baiser. Je pense qu’il est inacceptable d’embrasser une joueuse sur les lèvres pour la féliciter » a déclaré Miquel Iceta. 
 
 La secrétaire générale du département des sports Anna Caula a quant à elle réclamé la démission de Rubiales. Pour elle, un président de fédération « doit être scrupuleux avec les manières ».
« Le président et moi avons une excellente relation »
La ministre de l’Egalité et du Féminisme Tania Verge a de son côté,  dénoncé un acte « honteux et intolérable » qui renvoie une image  de la culture du viol. La principale concernée, en l’occurrence Jenni Hermoso avoue n’avoir pas aimé le geste de son président. Elle fait cependant remarquer qu’il s’agit d’un acte spontané « dû à l’immense joie d’avoir gagné une Coupe du Monde. « Le président et moi avons une excellente relation, son comportement avec nous tous était parfait et c’était un geste naturel d’affection et de gratitude » a-t-elle témoigné.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Surpopulation carcérale : Les assurances du Sénégal au comité des Nations Unies
Next post Ouakam : Une grue s’effondre sur un immeuble