Le journal « Le Témoin » privé d’électricité : Le rédacteur en chef accuse la Senelec

Les locaux du quotidien « Le Témoin » sont sans électricité, depuis ce jeudi matin. Le courant a été coupé à travers depuis le compteur Woyofal. 
 
Sur RFM, les responsables du journal, par la voix du rédacteur en chef, soupçonnent des représailles, à la suite de la publication d’articles sur les manquements notés au niveau du système Woyofal.
 
« Les locaux du quotidien ‘Le Témoin’ sont privés d’électricité à partir du système Woyofal, depuis ce matin. Les techniciens de la Senelec sont venus couper le courant à partir du système Woyofal. Nous pensons que cet acte de la Senelec est une sorte de représailles à l’endroit du journal », peste Abdou Karim Diarra.
 
Le rédacteur en chef va même loin. Il parle de règlement de compte suite à des articles qu’ils ont publiés hier pour dénoncer la surfacturation des tarifs du système Woyofal dont se plaignent les consommateurs.
 
 « A deux reprises, le journal a publié deux articles sur les difficultés que rencontrent les consommateurs, notamment l’augmentation des tarifs au niveau du paiement. Notre quotidien, ‘Le Témoin’ a parlé de vol déguisé de la Senelec à l’endroit des consommateurs de Woyofal. Malgré les nombreuses explications que la société a données à ce sujet, notre journal a insisté sur la dénonciation. C’est peut-être ça qui les dérange et nous prenons cet acharnement comme un règlement de compte », soutient-il.
 
De son côté, la Senelec n’a pas tardé de balayer ces accusations. La société dément et parle de fausses allégations de la part des responsables du quotidien d’informations et dégage toutes ses responsabilités.
 
« Ce matin, nous avons vu des posts sur les réseaux sociaux qui disent que la Senelec a privé d’électricité les locaux du journal ‘Le Témoin’. Je précise que la Senelec n’est pas dans ces détails de règlement de compte. Et nous les demandons sincèrement d’arrêter de verser dans la manipulation. Si l’électricité est coupée à leur niveau, ils n’ont qu’à nous transmettre le compte de coupure », précise Tabara Ndoye Ba, directrice commerciale de la Senelec sur RFM.
 
   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Cheikh Abdoul Ahad Gaïndé Fatma prône l’intégration de la dimension économique du Magal dans les politiques publiques
Next post Présidentielle 2024 : La LD Debout investit Khalifa Sall