L’activiste Nathalie Yamb compare Podor au Haut-Ogooué de Bongo

S’il y a bien une zone qui est restée fidèle au pouvoir durant les législatives de ce 31 juillet, c’est bien la département de Podor. En effet, d’après les premières tendances, Podor est resté de marbre face au vent qui a soufflé dans plusieurs régions, où l’opposition a réalisé des percées importantes. Comme pour caricaturer, l’activiste et panafricaniste Nathalie Yamb qui a suivi de très près le déroulé de ces élections, compare la région du nord au Haut Ogooué de Ali Bongo.

Le Haut-Ogooué est la province natale du président Ali Bongo. Une province réputée peu peuplée avec une forte concentration de ressources minières. En 2016, cette province a permis au Président Bongo, candidat sortant, de rester au pouvoir. Et ceci avec des chiffres extraordinaires. En effet, selon les résultats officiels proclamés par le ministre de l’Intérieur, les électeurs du Haut-Ogooué avaient voté à  95,46% des voix pour Bongo (contre 49,80% au niveau national). Mais surtout, ils s’étaient mobilisés dans une proportion encore jamais vue : 99,93% des citoyens inscrits sur les listes électorales avaient fait le déplacement pour déposer un bulletin dans l’urne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Allemagne: sans Lewy mais avec Mané, le Bayern veut maintenir sa dynastie
Next post Migrants en Méditerranée: des ONG appellent l’UE à l’aide