«Jakartaman» tué et calciné : zone d’ombre sur les aveux du tueur présumé

Du nouveau dans l’affaire du Jakarta man tué puis calciné à Mbodiène. L’Observateur révèle que le présumé meurtrier du jeune Moustapha Dimé a été arrêté.

Il s’agit de l’ami de la victime nommé M. F. Sy, renseigne le journal. Celui-ci confie que l’apprenti-chauffeur a avoué être l’auteur du crime, déclarant « avoir tué son ami, à la suite d’une bagarre survenue dans la nuit du 2 au 3 juin ».

Sy a aussi soutenu avoir agi seul. Ce dont doute les enquêteurs surtout après l’exploitation des réquisitions de deux opérateurs de téléphonie.

La famille du défunt, qui pleure «un fils courageux et ambitieux», réclame justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Cité Djily Mbaye : le maçon et les 16 coups de couteau donnés à la prostituée
Next post Sonko, l’opposant numéro un de Diomaye