[Itinéraire] Annette Seck Ndiaye, première femme présidente du Conseil départemental de Sédhiou, première femme ministre de la région

Son nom, Annette Anta Denise Camille Seck Ndiay. Elle est la fille du professeur Assane Seck dont l’université de Ziguinchor porte le nom. Sous Senghor puis au cours des premières années Diouf, le père de l’actuelle ministre auprès du ministre des Affaires étrangères chargée des Sénégalais de l’extérieur a exercé des fonctions ministérielles pendant 18 ans. Il a été ministre de la Culture de juin 1966 à juin 1968 ; ministre de l’Éducation nationale de juin 1968 à mars 1973 ; ministre des Affaires étrangères du 5 avril 1973 au 21 novembre 1975 puis ministre d’État chargé des Affaires étrangères du 21 novembre 1975 au 13 mars 1978. Seneweb retrace le parcours de celle qui, 49 ans après, marche sur les traces du père, en occupant, au niveau local, le poste de présidente du Conseil départemental depuis les élections locales de février dernier et au niveau national, le poste de ministre auprès du ministre des Affaires étrangères chargée des Sénégalais de l’Extérieur.

De la pharmacie à la diplomatie

Une grande première à Sédhiou de voir une femme occuper de si hauts postes électifs et nominatifs. Née à Dakar le 1er janvier 1961, Dr Annette Seck a entamé sa carrière professionnelle dans le secteur pharmaceutique privé au sein duquel elle a exercé pendant plus de vingt (20) ans comme pharmacienne d’officine de 1992 à 2011. Elle est titulaire d’un Doctorat en Pharmacie depuis 1990, d’un Master II en Management des Établissements de Santé de la Faculté des Sciences et de Gestion (FASEG) et d’une Maîtrise en sciences sociales de l’Institut de Population, Développement et Santé de la Reproduction (IPDSR) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Investie de la confiance de ses pairs, elle a occupé parallèlement des fonctions de représentation au sein des organisations de la profession pharmaceutique et de la société civile. C’est ainsi qu’elle a été respectivement, Vice-Présidente de l’Association des Pharmaciens du Sénégal (APHARSEN), Présidente du Syndicat des Pharmaciens Privés du Sénégal, Secrétaire Générale de l’Intersyndicale des Pharmaciens d’Afrique (ISPHARMA) de 2003 à 2005, Membre du Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens du Sénégal de 2004 à 2007 et membre du Conseil national du Patronat (CNES) de 1999 à 2004, Secrétaire général du Cadre de concertation des Présidents de Conseil d’Administration des Etablissements publics de santé (2010).

En 2004, elle a été nommée Présidente du Conseil d’Administration du Centre hospitalier national universitaire de Fann, poste qu’elle a occupé pendant huit années jusqu’en 2012. Parallèlement, en 2007, elle intègre le pool de Consultants internationaux du Bureau sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), notamment dans le cadre de son importante initiative mondiale pour la Sécurisation des Produits de la Santé de la Reproduction (SPSR).

A ce titre, elle a apporté un appui technique à différents pays dans le cadre de ce programme qui s’articule autour du plaidoyer pour un engagement politique et la mobilisation des ressources, la mise en place d’un cadre institutionnel opérationnel au niveau des pays, le renforcement des capacités nationales et la mise en place d’un système fonctionnel pour la gestion logistique des produits de Santé de la reproduction (SR).

Chevalier de l’Ordre national du Lion en 2021

Entre 2010 et 2011, elle a intégré l’équipe technique de l’Initiative sénégalaise de santé urbaine (ISSU), projet de mise en œuvre à travers l’accord entre Intrahealth International Sénégal, l’Agence d’exécution de cette initiative et la Fondation Bill et Melinda Gates.

En février 2012, elle a été Consultante pour Intrahealth International Sénégal dans le cadre de son Projet pilote de distribution des contraceptifs dans les districts de Pikine et de Kaolack, en collaboration avec le ministère de la Santé et le Cabinet international Mckinsey. Depuis juillet 2012, elle est la Directrice de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) qui est un des outils stratégiques du système de santé et de mise en œuvre de la politique pharmaceutique du Sénégal puisqu’elle est chargée de l’approvisionnement, du stockage et de la distribution des médicaments et produits essentiels des structures sanitaires publiques sur l’ensemble du territoire national.

Elle est membre fondateur et Présidente de l’Association « Balafon », créée depuis 2018 au Sénégal pour la promotion de la citoyenneté active et participative, une plateforme d’entraide, de solidarité et de développement durable. Dr Annette Seck a été élevée au grade de Chevalier de l’Ordre national du Lion par décret 2021-848 du 24 juin 2021. Elle est membre du Conseil d’Administration du Prix Galien/Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Thierno Diop sur les perspectives politiques de Mimi Touré
Next post Ahmed Aidara Vs Siré Sy: le marabout de Sonko entre en jeu