IAAF – Sous Lamine Diack en 15 ans, les recettes de télé et sponsoring sont passées à plus d’un milliard d’euros

IAAF – Sous Lamine Diack en 15 ans, les recettes de télé et sponsoring sont passées à plus d’un milliard d’euros

Spread the love

Malgré le terrible boulet de la corruption dont on l’accuse à tort ou à raison, Lamine Diack peut se flatter d’avoir mondialisé le premier sport olympique., Sur le plan comptable, les recettes de télévision et de sponsoring se sont ainsi élevées sous son magistère, en quinze ans, à plus d’un milliard d’euros, rapporte Le Devoir.

IAAF - Sous Lamine Diack en 15 ans, les recettes de télé et sponsoring sont passées à plus d'un milliard d'eurosVoir les images dans l’appli et economisez jusqu’à 80% de data

Faut-il le rappeler, le financement de l’IAAF provient essentiellement des sponsors et des droits de télévision. Jusqu’en 1981, les sources de revenus de l’IAAF étaient les fédérations membres qui ne versaient qu’une participation symbolique ne permettant ni l’organisation de compétitions du même niveau que celles d’autres sports, ni l’émergence de l’IAAF comme fédération internationale et encore moins de l’athlétisme au niveau mondial.

Faute de financements, l’IAAF ne pouvait organiser de compétitions internationales majeures et les jeux olympiques faisaient alors figure de championnats du monde d’athlétisme.

En quinze ans, sous la magistère de Lamine Diack, les recettes de télévision et de sponsoring se sont élevées à plus d’un milliard d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.