Guinée, Mauritanie, Mali, Gambie : comment le Sénégal alimente ses voisins en électricité, ce que la Senelec y gagne

La Senelec assure depuis deux semaines une partie de l’alimentation en électricité de la Guinée. Wal fadjri, qui s’est penché sur la coopération dans le domaine de l’énergie entre le Sénégal et ses voisins, précise que la société nationale a cédé 120 mégawatts (MW) à son homologue guinéenne.

Ce deal lui rapporte, d’après le journal, «un chiffre d’affaires de deux milliards de francs CFA annuels». Il permet surtout aux Guinéens de limiter les délestages auxquels ils sont confrontés depuis plusieurs mois.

La source rappelle que l’année dernière, avant la Guinée donc, la Senelec avait conclu le même type d’accord pour le compte de la Gambie, du Mali et de la Mauritanie. La compagnie d’électricité gambienne avait bénéficié de 60 mégawatts pour 31 milliards de francs CFA «dont 26 millions à travers le contrat de gestion pour l’exploitation et la maintenance du réseau gambien».

Wal fadjri d’ajouter que, toujours en 2023, «un contrat de vente de 60 mégawatts au Mali était en phase de parachèvement ainsi qu’un autre de 40 MW pour la Mauritanie». Le journal souligne que si la Senelec a pu céder une partie de sa production aux voisins du Sénégal c’est parce que celle-ci a connu un excédent entre 2012 et 2024, passant de 500 à 1890 MW.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Plaintes : Me Juan Branco accentue la pression sur le régime de Macky Sall
Next post Migration : À Mbour, la condamnation à perpétuité réclamée contre les convoyeurs de pirogues