Grève des transporteurs : L’État prêt à négocier

Après deux jours de grève, l’État a convié les transporteurs à la table des négociations. « Nous sommes conviés à une rencontre aujourd’hui (ndlr :  hier), a confié le secrétaire général de l’Union des transporteurs routiers du Sénégal et membre de l’intersyndicale des transporteurs, Gora Khouma, face à la presse, hier. Après concertation entre responsables, nous avons dit oui, nous sommes d’accord pour répondre à cette convocation. »

Mais, il s’est empressé d’ajouter : « comme il y a des responsables absents, nous avons demandé à l’autorité de décaler cette réunion pour qu’on puisse se concerter pour ne pas créer d’erreurs et répondre à l’autorité. »

C’est à l’issue de ces échanges que les grévistes vont « donner leur dernier mot », a dit Gora Khouma, repris par L’Obs.
En attendant, soutient-il, le mot d’ordre de grève illimitée est maintenu. « Après négociations, si nous sommes tombés d’accord, (celui-ci) sera levé. Par contre, si nous ne sommes pas d’accord, le grève sera maintenue. Mais, pour le moment, on ne peut rien avancer », a expliqué le syndicaliste.

« Ça passe ou ça casse. Il est hors de question de reprendre le volant sans avoir des gages sûrs du gouvernement », a insisté le président de l’Intersyndicale des transporteurs, Alassane Ndoye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post «Macky Sall face à l’histoire…» : une nouvelle plainte contre Cheikh Yérim Seck
Next post Procès Sonko-Adji Sarr : le nom du juge connu