Gabon : Le président Oligui Nguéma sanctionne deux de ses demi-frères

Au Gabon, le président de la transition, Brice Oligui Nguéma, a sanctionné deux de ses demi-frères. Il s’agit du lieutenant-colonel Pierre Bibang Bi Nguema et d’Aurélien Marcel Mintsa Nguéma.

Le premier a été démis de ses fonctions de commandant de la Section d’intervention spéciale (SIS), une unité d’élite du Groupement d’intervention parachutiste, et remplacé par le capitaine Nguebe Tsioba.
 
« Il se prenait pour le président bis… »
 
Le second est suspendu « jusqu’à nouvel ordre » de son poste de directeur général du Budget et des Finances publiques. Selon « Gabonreview », Aurélien Marcel aurait des relations conflictuelles avec son ministre de tutelle Charles Mba. « Il se prenait pour le président bis. Il disait partout être à l’origine de la nomination de Charles Mba », indique une source du média. 
 
On reprocherait également au demi-frère du putschiste de marcher sur les platesbandes de son patron, en organisant des conférences budgétaires. L’homme aurait par ailleurs entrepris d’augmenter les primes des agents de la Direction du budget et des finances publiques, avant d’être recadré. 
 
 
 
Quant au lieutenant-colonel Pierre Bibang Bi Nguema, on ne sait pas grand-chose de ce qui lui est reproché. Selon « Jeune Afrique », il est soupçonné d’avoir orchestré avec son frère Aurélien Marcel des campagnes de dénigrement assez brutales contre des ministres et cadres du cabinet présidentiel. Une enquête a même été ouverte pour faire la lumière sur cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Retour du Mali dans la Cedeao : Abdoulaye Diop répond à Diomaye Faye
Next post Le Niger retire le permis d’exploitation d’une grande mine d’uranium au français Orano