« Faiseur de joie » : Ce qu’on sait du pasteur qui avait violé sa fidèle pour la « séparer » du démon

« Faiseur de joie » : Ce qu’on sait du pasteur qui avait violé sa fidèle pour la « séparer » du démon

Spread the love
Le pasteur Jean E. Dacosta avait violé sa fidèle, lors d’une séance de spiritisme, pour exorciser le démon qui habitait cette dernière.

Il a été placé hier, sous mandat de dépôt, à la prison du Cap Manuel, pour vol et charlatanisme.

Libération, qui reparle de ce scandale, fait des révélations effarantes sur ce pasteur.

Surnommé « le berger », il dirigeait un groupe de prières dénommé «faiseur de joie».

Il se disait « envoyé par Dieu », mais en réalité Dacosta était envoyé par le Diable, confie une connaissance du pasteur.

Après avoir violé « sa » fidèle, il a confié aux gendarmes que c’est un « incube », un « mari de nuit », qui a pris le contrôle de son corps pour coucher avec « sa » fidèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.