Exportation du pétrole du Niger via le Bénin : 3 des 5 nigériens, arrêtés sur la plateforme de Sèmè , jetés en prison

C’est une décision qui risque d’attiser les tensions entre le Bénin et le Niger. Trois des cinq Nigériens arrêtés sur la plateforme pétrolières de Sèmè, ont été placés sous mandat de dépôt après leur présentation au procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) hier jeudi 13 juin 2024. Parmi ces trois ressortissants du pays voisin, on retrouve la Directrice adjointe de Wapco-Niger.
 
Pour port de « faux badges »
 
 
 
Il leur est reproché d’avoir porté de « faux badges » pour entrer sur le site. Une audience est prévue pour le lundi 17 juin prochain.
 
Cette décision de la Criet ne va pas apaiser les tensions entre Niamey et Cotonou. Inutile de rappeler que la junte nigérienne accusait déjà le Bénin d’avoir kidnappé ses ressortissants « en mission officielle de supervision des contrôles de chargement » du pétrole du Niger dans le port de Sèmè-Podji.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Peter Obi, challenger de Tinubu à la Présidentielle de 2023 : « Le Nigeria coule comme le Titanic »
Next post Les fidèles musulmans entament le grand pèlerinage à La Mecque