Dr. Bréhima Mamadou Koné: « Dans la situation actuelle du Mali, il y a deux tendances qui se dessinent »

Dr. Bréhima Mamadou Koné: « Dans la situation actuelle du Mali, il y a deux tendances qui se dessinent »

Spread the love

Le Dr. Bréhima Mamadou Koné, politologue donne son analyse sur la situation politique que traverse  actuellement le Mali. la durée de la transition, les enjeux des partis politiques sont les thématiques abordées. 

Quel regard portez-vous sur la manifestation annoncée du cadre ?

Dans la situation actuelle du Mali, il y a deux tendances qui se dessinent. Une qui soutient la prolongation de la transition et l’autre, dans une posture républicaine et démocratique, qui exige le respect du délai de la transition. Mais, concrètement, il ne faut pas qu’on se leurre. Aujourd’hui, le Mali ne peut pas organiser les élections par rapport au calendrier fixé par la communauté internationale. Cela est impossible.

Une opposition à la transition est-elle en train de prendre forme ?

Il faut que les partis politiques comprennent qu’en période de transition il n’y a pas de majorité ni  d’opposition. Il faut réunir l’ensemble des intelligences dans un même panier pour sortir le pays de l’impasse. Il ne peut pas y avoir un quelconque bras de fer aujourd’hui, parce que nous sommes gérés par une transition militaire. Nous ne sommes plus en démocratie. Quand les militaires sont au pouvoir, cela constitue un handicap pour les libertés individuelles et collectives.

Ce cadre d’échanges peut-il arriver à faire plier les autorités de la transition ?

Ces partis sont dans leur droit. La beauté de la démocratie se trouve dans les contradictions et son charme est dans les oppositions. Mais ce qui est clair c’est qu’aujourd’hui la majorité est favorable à la prolongation de la transition. La capacité de mobilisation des acteurs qui soutiennent la transition est plus grande que celle des partis politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *