Discours à l’ONU : Macky Sall ouvre ce mardi le bal des chefs d’Etat africain

La 77e Assemblée générale de l’ONU s’ouvre ce mardi au siège de l’organisation à New York. L’Ukraine, le climat et la sécurité alimentaire sont les principaux thèmes au menu. A la suite du Président brésilien, Jair Bolsonaro, qui prend traditionnellement la parole en premier à cette grande réunion annuelle, le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, montera à son tour la tribune. Il sera le premier président africain à s’exprimer.

Macky Sall prononcera son discours sous deux casquettes : celles de président de la République du Sénégal et de président en exercice de l’Union africaine. Il devrait remettre sur la table ses sujets favoris : plus de justice avec l’Afrique dans la gouvernance mondiale, une place de membre permanent pour le continent au Conseil de sécurité de l’ONU, une transition énergétique qui tienne compte du fait que plus de 600 millions d’Africains sont sans électricité et un financement plus soutenu des économies africaines, qui sont marquées par la Covid-19 et la guerre en Ukraine.

Après Macky Sall, prendront la parole, les autres Présidents africains : dans l’ordre, Wavel Ramkalawan des Seychelles, Félix Tshisekedi de la RDC, Faustin Touadéra de la Centrafrique. Suivra le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch. Demain, mercredi, les autres chefs d’Etat et de gouvernement du continent monteront à leur tour à la tribune de l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Viol présumé : Sitor Ndour reste en prison
Next post Tunisie : polémique autour de la détention d’un étudiant sénégalais