Diffamation, injures… : le film de l’arrestation de Nabou Dash dans les bureaux de son mari

Nabou Dash a été placée en garde à vue hier, mercredi, dans les locaux de la Division spéciale de cyber-sécurité (DSC). Elle est sous le coup d’une plainte de son époux, Yaram Mbergane, qui la poursuit pour diffamation, injures publiques, atteinte à la vie privée et professionnelle, menaces, notamment.

La plainte a été transmise mardi dernier au procureur. Hier, mercredi, le chef du parquet a saisi la DSC d’un soit-transmis pour enquête. C’est ainsi que les policiers sont allés trouver la mise en cause dans les bureaux de son mari, aux Almadies, où elle a été localisée. C’était pour lui remettre une convocation.

D’après L’Observateur, qui rejoue le film de l’arrestation de l’auteur ces derniers jours des directs incendiaires sur son époux et sa mère, Nabou Dash s’est montrée agitée. Elle insultait à tout va. Les enquêteurs ont d’abord essayé de la calmer avant de l’embarquer.

Mais avant de la placer en garde à vue, les policiers l’ont d’abord conduite à l’hôpital de Fann pour s’assurer que la dame jouit de toutes ses facultés mentales. Mais, d’après L’Observateur, les médecins ne l’ont pas consultée, vu l’heure tardive. Ils lui ont donné rendez-vous ce jeudi.

Le journal informe que Nabou Dash a été finalement placée en garde à vue et auditionnée jusque tard dans la nuit d’hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post [Humeur] Les tam-tams ne résonneront plus, le printemps des vautours (Par Adama NDIAYE)
Next post Décédé en Allemagne : Le Sénégalais Jean Ngom Senghor risque d’être incinéré