Deux morts dans un attentat dans l’ouest du Mali, selon les autorités

Un officier et un civil ont été tués par l’explosion d’un engin improvisé lundi à un poste de contrôle policier dans l’ouest du Mali, pays confronté à des violences jihadistes, a annoncé le bureau du gouverneur régional de Nara.
 
Sept personnes ont également été blessées dans cette attaque sur la route de la Mauritanie, selon les autorités.
 
Un militaire a confirmé l’attaque auprès de l’AFP.
 
Le 7 février, deux policiers et un gendarme maliens avaient été tués dans l’attaque d’un poste de contrôle par des jihadistes présumés dans la même région.
 
Le Mali est en proie depuis 2012 à la propagation jihadiste et à une grave crise à la fois sécuritaire, politique et humanitaire. Partie du nord, la violence touche surtout le centre et l’est du pays et s’est depuis étendue aux Burkina Faso et Niger limitrophes.
 
Les colonels qui ont pris le pouvoir au Mali par la force en 2020 ont poussé à la rupture de l’alliance militaire avec la France et ses partenaires en 2022, et se sont tournés vers la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Plan de circulation de l’Appel : La gendarmerie dévoile la liste des interdictions à Yoff
Next post INCENDIE A TAMBACOUNDA : DES BOUTIQUES RÉDUITES EN CENDRES A KOTHIARY