Des milliers d’Argentins manifestent contre le gouvernement et sa réforme judiciaire

Des milliers d’Argentins manifestent contre le gouvernement et sa réforme judiciaire

Spread the love

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté ce lundi 17 août dans tout le pays contre le gouvernement du président péroniste Alberto Fernández, bravant l’interdiction de rassemblements sur la voie publique en raison de la pandémie. Principal motif de protestation, une réforme de la justice soupçonnée de chercher à blanchir l’ancienne présidente Cristina Kirchner, aujourd’hui vice-présidente, poursuivie dans plusieurs affaires de corruption.

Claxons, casseroles, drapeaux : en ce doux et ensoleillé après-midi d’hiver, autour de l’Obélisque, qui est à Buenos Aires ce que la Tour Eiffel est à Paris, l’avenue du 9-Juillet est noire de monde. Dans la foule, portant le masque de rigueur comme la majorité des manifestants, Anita, une maquilleuse de 40 ans

« Je sens que la démocratie est menacée. Le pouvoir veut empiéter sur la justice et la liberté est en danger. Mais si le gouvernement voit qu’on est nombreux à protester, on peut espérer qu’il en tiendra compte. »

Justina, une photographe d’une trentaine d’années, est plus précise dans ses accusations. « Je suis contre les mesures du gouvernement, en particulier la réforme de la Justice et l’attaque au système judiciaire, qui ne visent qu’à protéger la corruption des kirchnéristes et Cristina Kirchner. Beaucoup de gens ont voté Alberto Fernández parce qu’ils pensaient qu’il serait différent mais il est en train de montrer qu’il est pareil aux kirchnéristes ! »

Cette troisième manifestation contre le gouvernement a été la plus importante depuis la prise de fonctions de Fernández en décembre 2019. À l’évidence, ce sont les classes moyennes, traditionnellement anti-péronistes, qui sont descendues dans la rue. Le danger pour le président serait que certains de ses votants modérés, déçus parce qu’il protègerait Cristina Kirchner, s’éloignent de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.