Dakar : L’ambassadeur d’Indonésie réunit les professionnels du golf autour d’un tournoi

Le Golf club des Almadies (Dakar), en partenariat avec l’ambassade d’Indonésie au Sénégal, a organisé samedi un grand tournoi de golf. Cette compétition, qui s’est tenue à l’occasion de la fête de l’indépendance de l’Indonésie, a vu la participation de grands golfeurs professionnels et amateurs, notamment la présidente du golf club de la pointe des Almadies, Mme Fatimata Tall Dièye, le président de la Fédération sénégalaise de golf, Baïdy Agne, et des diplomates indonésiens accrédités à Dakar.

A l’issue de cette grande rencontre sportive qui s’est déroulée au Golf club de la pointe des Almadies à l’hôtel King Fahd Palace de Dakar et qui a été très conviviale et ambiante, la présidente du golf club de la pointe des Almadies a expliqué que l’objectif était de faire découvrir le golf qui est une discipline sportive « peu visible » du grand public au Sénégal. Avant d’exprimer sa satisfaction par rapport à l’organisation. Selon Mme Fatimata Tall Dièye, l’ambassadeur d’Indonésie, S.E.M Dindin Wahyudin, a mis les moyens techniques et financiers qu’il faut pour réussir ensemble ce grand tournoi, qui est aussi une première entre les deux partenaires.

A l’en croire, l’ambassadeur a choisi, cette année, de célébrer l’anniversaire de l’accession de son pays à la souveraineté en offrant cette compétition aux golfeurs professionnels et amateurs sénégalais, indonésiens et autres en lieu et place des jardins de sa résidence diplomatique à Dakar. Ce qui est significatif aux yeux de la présidente du golf club de la pointe des Almadies.

Le président de la Fédération sénégalaise de golf, à l’image de Mme Fatimata Tall Dièye, a affiché sa satisfaction après avoir pris part au tournoi. Pour Baïdy Agne, cette grande compétition sportive est « une excellente vitrine pour le golf et pour la diplomatie sénégalaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Mésaventure dans les transports: Aïda Sow a vécu la mésaventure à trois reprises
Next post La presse sénégalaise endeuillée: Rappel à Dieu de Lamine Touré