Crise des sous-marins: Paris ne décolère pas et rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra

Crise des sous-marins: Paris ne décolère pas et rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra

Spread the love
Sur la demande d’Emmanuel Macron, la France a rappelé ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour consultations, a annoncé dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.
Cette décision est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l’Australie et les États-Unis, d’après la note.
Pour rappel, depuis mercredi, un accord de partenariat sécuritaire indopacifique dénommée AUKUS  (Australie, United Kingdom, United States), entre Washington, Londres et Canberra est né. Dans le cadre de cette alliance, l’Australie a rompu le contrat de commande de douze sous-marins français conventionnels signé en 2016 et annoncé son remplacement par l’achat de sous-marins américains à propulsion nucléaire.
Alliée historique des États-Unis, la France n’a pas apprécié cette position. Elle a d’ailleurs annulé une soirée de gala prévue vendredi soir pour commémorer l’anniversaire de la bataille de Chesapeake Bay, décisive dans la guerre d’indépendance des États-Unis, conclue par une victoire de la flotte française sur la flotte britannique, le 5 septembre 1781.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *