Coups mortels : Barthélémy Dias jugé mercredi

Le maire de Dakar, Barthélémy Dias, devrait être édifié, mercredi prochain, dans l’affaire Ndiaga Diouf. La Cour d’appel, qui avait ouvert ce dossier le 18 mai dernier, l’avait renvoyé au 21 septembre.

Condamné en 2017, en première instance, à deux ans de prison dont six mois fermes, pour coups mortels, Barthélémy Dias, qui avait déjà purgé sa peine en détention préventive, était sorti libre du tribunal. Mais il avait décidé de faire appel. Se considérant comme l’agressé et non l’agresseur.

La Cour d’appel va dire s’il a raison ou pas. Dans tous les cas, entre sa condamnation et le verdict de son procès en appel, il est devenu maire de Dakar et député.

Les Echos, qui a rappelé l’affaire dans son édition de ce lundi, se demande si son statut de parlementaire, muni de son immunité, peut légalement changer la donne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Assemblée nationale : la liste des ministres qui quittent leurs sièges et les noms de leurs remplaçants
Next post Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron