« Chassée » du Sahel, l’armée française en opération séduction auprès des partenaires africains

Ils sont une trentaine d’officiers français et africains réunis à Draguignan, dans le sud-est de la France, pour un stage d’un nouveau genre lancé par Paris, qui cherche à reformer ses relations militaires avec l’Afrique après avoir été chassée de plusieurs pays.

Comment fait-on pour qu’un petit état-major fonctionnement efficacement ? C’est ce qu’étudient en ce moment des officiers issus de quinze pays africains, dont le Gabon ou le Cameroun, auprès de formateurs français, à Draguignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Prison du Camp pénal : des nouvelles de la Française pro-Sonko Coline Fay
Next post Attaque à Paris: trois membres de la famille de l’assaillant, dont ses parents, placés en garde à vue