Cameroun-Algérie : Samuel Eto’o calme le jeu

En sa qualité d’ambassadeur du Qatar Supreme Legacy Committee and Legacy, le légende vivante du football camerounais, Samuel Eto’o est en visite de 2 jours au Sénégal. A cette occasion,  une conférence de presse s’est tenue ce mardi à la place du souvenir Africain en sa présence. Sur une question en rapport avec l’état des relations entre le Cameroun et l’Algérie après les tensions qui sont nées après l’élimination du pays de l’Afrique du nord pour le mondial 2022, Samuel Eto’o a arboré sa casquette de président de la fédération camerounaise de football et a répondu sans détour. 
 
« S’agissant de la relation avec la fédération algérienne de football et celle du Cameroun, pour ma part, il n’y a aucun problème », déclare-t-il. 
 
Dans la même logique, le quadruple ballon d’or africain a fait état des bonnes relations qui lient les deux pays : « Il y a un de mes frères qui a dit que j’ai apporté ma contribution pour que la Coupe d’Afrique se joue au Cameroun. Je ne l’ai pas fait  seul, le premier pays qui s’est levé et a apporté son soutien, c’était l’Algérie. Le président de la fédération algérienne, il s’est levé et il était à côté de moi. Evidemment, le football connaît beaucoup d’émotions. Et ses émotions ont pris une autre ampleur, je déplore tout ça. Mais je n’irai jamais contre le peuple algérien parce que c’est un peuple fier comme le peuple camerounais ». 
 
L’ancien attaquant du FC Barcelone a aussi témoigné de toute son admiration pour l’une des légendes du football algérien : « Et ce peuple nous a servi tellement de grands joueurs qui sont nos idoles, je vous prends juste Rabah Madjer. Moi, quand j’étais petit je voulais tout le temps ressembler à Rabah Madjer, je ne savais même pas qu’un jour je pourrais le toucher et j’ai eu cette chance de le faire. Pour ma part, en tant que responsable de la fédération camerounaise de football, il n’y a aucun problème. Tout ça est derrière nous, il y a eu beaucoup d’émotions, il y a eu beaucoup de choses qui se sont dites mais je ne garde que les beaux souvenirs ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Chronique d’une stratégie inachevée
Next post Manif à Le Dantec: Karim Xrum Xax et cie sont libres !