Cambérène : Le livreur expulse son ami et viole sa copine de 17 ans

Un conducteur de thiak thiak s’est embourbé dans une rocambolesque affaire de mœurs et d’extorsion de fonds. En effet, ce livreur a filmé son ami et sa copine, nus tous les deux. Puis, B.L a expulsé son ami de sa chambre avant de sa satisfaire sa libido de force sur cette élève en classe de Première. Après avoir violé sa copine, le livreur ne cessait de faire chanter le fruitier selon des informations de Seneweb. Mais le maître chanteur a été arrêté puis déféré par la police de l’unité 15 des Parcelles-Assainies. Détails !
Accompagné de sa petite amie, A.D s’était rendu au domicile de son ami B.L, à Cambérène. Mais le maître des lieux a exigé à son hôte de lui louer sa chambre à 5000 francs pour un moment de détente avec sa dulcinée.
Après avoir encaissé cette somme, le conducteur de moto thiak thiak a laissé les deux tourtereaux dans sa chambre. Quelques instants plus tard, il est revenu brusquement dans la pièce.
 
Contre toute attente, B.L très costaud a sommé le couple de se déshabiller. Ayant pris peur, le vendeur de fruits et sa copine ont appliqué à la lettre les instructions du livreur. Ce dernier les a filmés avec son téléphone portable selon des sources de Seneweb. 
 
Ensuite, le livreur a expulsé son ami A.D de sa chambre. Puis il a proposé à la fille âgée de 17 ans de coucher avec lui, si elle ne veut pas retrouver ses vidéos intimes sur les réseaux sociaux. 
Mais l’élève en classe de Première a crié de toutes ses forces pour sauver l’honorabilité de sa famille. Malgré tout, le mis en cause l’a jeté sur son matelas avant de la pénétrer. 
Après avoir accompli son acte, il a sommé la victime de rentrer et garder le silence. Le conducteur de thiak thiak réclamait un montant de 150.000 francs pour récupérer ses deux téléphones portables confisqués. 
Ne sachant plus à quel saint se vouer, le fruitier s’est présenté dans les locaux du commissariat de l’unité 15 des Parcelles-Assainies où il a raconté le film de son calvaire. Suite à la plainte déposée sur la table du Commissaire Khouma, mission a été donnée aux éléments de la brigade de recherches d’interpeller le maître chanteur. 
Ainsi ces limiers ont réussi à faire tomber le présumé violeur au rond-point Case-ba selon des sources de Seneweb proches du parquet. 
Cuisiné par les enquêteurs, le livreur a tenté de faire croire qu’il a entretenu des rapports sexuels consentis avec la copine de son ami. 
 
Déféré hier mercredi pour collecte illicite de données à caractère personnel, extorsion de fonds et viol sur une fille mineure, B.L a bénéficié d’un retour de parquet. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Casamance : Accord de paix entre le Sénégal et le Mfdc
Next post Casamance : cinq choses à savoir sur l’accord entre Dakar et le MFDC