Basket / Demi-finale retour Play off féminin : Le match SLBC / ASC Ville de Dakar se termine dans la violence

Les démons de la violence refont en surface dans le basket. En effet, le stadium Joseph Gaye de Saint-Louis a été théâtre d’une véritable intifada entre supporters qui a finalement mis un terme à la rencontre entre l’équipe féminine de Saint-Louis Basket Club et celle de l’ASC Ville de Dakar comptant pour la demi-finale retour des Play Off féminin.

Battu au match aller par l’ASC Ville de Dakar (60-44), le SLBC voulait à tout prix remporter la manche retour et imposer la « belle » aux joueuses Dakaroises. Et ça commençait plutôt bien pour les Saint-Louisiennes, qui ont dominé les deux premiers quarts temps 11-10 et 23-22.  Mais en seconde période, les jeunes joueuses de SLBC perdent complètement le contrôle du match en ratant des paniers faciles. Profitant de la maladresse de leurs adversaires, l’équipe de l’ASC Ville de Dakar va revenir dans la partie grâce à l’adresse de Couna Ndao et de Fatoumata Django. Mais ce beau duel entre les deux équipes sur le teraflex du stadium Joseph Gaye sera finalement gâché par la violence des supporters.

 Tout a commencé avec les vuvuzelas interdits par la fédération sénégalaise de basket, mais utilisés dans le gradin par les supporters de l’ASC Ville de Dakar. A cela, les supporters de SLBC ont répondu par un concert de casseroles. Avec l’absence de service d’ordre (aucun policier, seulement quatre ASP), la violence est montée crescendo avec de jets de pierres, de sachets d’huile, de sachets d’eau et toute sorte d’objets. Les arbitres qui ont observé un battement de 45 minutes, ont finalement décidé d’arrêter le match alors que l’ASC Ville de Dakar menait au score (48-36).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Les révélations troublantes de Ndella Madior sur Adji Sarr : « J’avais vu une femme enceinte… »
Next post Débauchage de députés de Benno : Après l’offensive socialiste, Ahmed Aïdara dément…