Base militaire au sein de l’hémicycle : Un fait « inédit », selon Alioune Tine

Face à des députés prompts à installer des troubles pour perturber le vote, les gendarmes ont envahi l’intérieur de l’hémicycle. Par leur présence menaçante, les gendarmes ont pu veiller au bon fonctionnement du vote. Un fait inhabituel.

Le président de AfricaJom center, Alioune Tine parle d’un fait « inedit ».

Il affirme : « la présence de la gendarmerie à l’intérieur de l’Assemblée nationale pour sécuriser le vote pour l’ élection du président de l’Assemblée nationale. C’est juste inédite ».

Le Président de AfricaJom center est convaincu que ces images « inédites » vont entrer dans les annales.

« On élit le président de l’Assemblée nationale avec la présence de la gendarmerie à l’intérieur de l’hémicycle. C’est l’image d’une crise politique sérieuse qui dit l’excessive polarisation et l’excessive défiance politique. Le pays est malade », déplore-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Assemblée nationale : Amadou Mame Diop hérite du perchoir…au bout de la cacophonie
Next post Assemblée nationale : des nouvelles du faux député