Baisse des prix : le Forum Civil appelle à la prudence et à la promotion locale

Le Forum Civil a exprimé son soutien aux mesures de baisse des prix du gouvernement, tout en soulignant les défis économiques dus à la dépendance aux importations. Il appelle à promouvoir la production locale pour garantir la souveraineté alimentaire. Le Forum insiste également sur l’importance de la transparence, de la bonne gouvernance et de l’alignement des actions gouvernementales sur les promesses publiques, avec des recommandations précises pour divers secteurs, notamment l’éducation, l’environnement et l’économie.
 
L’intégralité du communiqué :
Déclaration du Forum Civil sur les mesures annoncées de baisse des prix et sur les orientations et engagements du Gouvernement en matière de conduite des politiques publiques.
 
Le vendredi 14 juin 2024, le Bureau Exécutif du Forum Civil s’est réuni pour examiner des questions d’intérêt national. À cet effet, le Bureau Exécutif a échangé sur les mesures annoncées par le Gouvernement pour la baisse des prix.
 
Le Bureau Exécutif a également examiné le rapport de sa Cellule de Monitoring des Actions du Gouvernement (CMAG) relativement aux orientations et engagements du Gouvernement pris en Conseil des ministres.
 
Sur les mesures de baisse des prix, le Forum Civil manifeste son soutien au Gouvernement dans sa volonté de baisser les prix de certaines denrées de première nécessité et de respecter une promesse de campagne de soulager les populations. Toutefois, le Forum Civil rappelle au Gouvernement que ses marges de manœuvre sont très limitées du fait des cours et des prix à l’international. Le Sénégal est encore un pays importateur net. À cela, s’ajoutent les coûts de transport et d´assurance qui réduisent fortement les marges bénéficiaires des opérateurs économiques. Une baisse significative des prix affecterait les bénéfices des opérateurs économiques.
 
Les autorités actuelles devraient travailler à promouvoir l’offre interne en mettant en œuvre des politiques alternatives visant à promouvoir la production locale. D’ailleurs, ces politiques alternatives ont été bien détaillées par le Premier Ministre et le Ministre chargé de l’Agriculture. Il faut travailler à garantir la sécurité et la souveraineté alimentaires. La dépendance du Sénégal aux produits importés annihile tous ses efforts. En somme les politiques de réduction des prix ou de subventions sont souvent intenables à long terme.
 
De plus, l’examen du rapport de la CMAG amène le Forum Civil à rappeler au Chef de l’État et au Gouvernement leurs responsabilités de veiller à l’exécution diligente des orientations et engagements pris en Conseil des ministres. En définitive, ils seront évalués sur la base des actions annoncées, déclinées ou non réalisées.
 
Au vu du rapport de la CMAG, le Forum Civil demande au Gouvernement de se concentrer exclusivement sur la satisfaction des besoins des populations.  Dans ce sens le Forum Civil encourage le Chef de l’État et son Gouvernement à traduire en actes les orientations et engagements identifiés dans leurs discours publics et les réunions du Conseil des ministres.
 
De façon générale, le Forum Civil, Section Sénégalaise de Transparency International, invite le Gouvernement :
 
–       à procéder à la sensibilisation des agents de l’État, en particulier les nouveaux dirigeants des administrations publiques et parapubliques, sur les règles et les procédures de passation et de gestion de la commande publique notamment les marchés publics ;
 
–       à procéder à la sensibilisation des agents de l’État, en particulier les nouveaux dirigeants des administrations publiques et parapubliques, sur les règles et les procédures de gestion du patrimoine de l’État ;
 
–       à procéder à l’évaluation de la stratégie de mobilisation des ressources domestiques ;
 
–       à rendre publique la situation des finances publiques et du patrimoine de l’État, une fois l’état des lieux effectué ;
 
–       à rendre effectif le Pôle Judiciaire Financier ;
 
–       à publier les informations sur la situation exhaustive du foncier de Mbour 4 et les autres sites ciblés dans le cadre du programme de facilitation à l’accès au logement, préalablement à l’affectation annoncée par le Gouvernement desdits sites à des promoteurs immobiliers.
 
De façon spécifique, le Forum Civil, section Sénégalaise de Transparency International invite le Président de la République,
 
Dans le domaine de la gouvernance et de la reddition des comptes :
 
–       à rendre effective la révision de la composition du Comité d’Orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz (Cos-pétrogaz) dans un sens inclusif et participatif ainsi que la vulgarisation de l’actualisation de la Stratégie nationale de Développement et d’Exploitation des ressources pétrolières et gazières, dans son élaboration et sa mise en œuvre ;
 
–       à faire publier les rapports de l’Inspection Générale d’État (IGE) ;
 
–       à acter l’organisation des concertations avec la classe politique et la société civile sur la réforme du système électoral et la consolidation de la démocratie ;
 
–       à accentuer la lutte contre la corruption, les flux financiers illicites, le blanchiment de capitaux par l’organisation, notamment d’une large concertation entre  les différents corps de contrôle (IGE, Cour des Comptes, Ofnac, Centif, les brigades financières de FDS, les Inspections Internes, l’Inspection Générale des Finances, le Contrôle financiers, l’Ocritis, le Ministère de la Justice etc.) pour une compréhension commune des missions et rôles, pour un partage d’expérience et  des résultats efficaces ;
 
–       à organiser, à défaut d’un Conseil Présidentiel sur le numérique, une rencontre pour l’harmonisation des règles et procédures de digitalisation dans les administrations, pouvant déboucher sur la stratégie globale prenant en compte l’aménagement numérique du territoire, l’actualisation du cadre juridique et institutionnel, la démocratisation de l’accès aux services de base, les infrastructures numériques et le financement.
 
Dans le domaine de l’élevage :
 
–       à veiller au parachèvement de la stratégie avancée de lutte contre les feux de brousse et à l’actualisation du Programme national de production fourragère, à la mise en œuvre d’un plan d’aménagement consensuel des parcours du bétail et espaces de pâturage notamment dans la zone sylvopastorale;
 
–       à veiller à l’intensification de la lutte contre le vol de bétail, au recensement des infrastructures d’élevage et équipement pastoraux.
 
Dans le domaine de promotion de l’autonomisation économique des femmes :
 
–       à s’assurer de l’effectivité des audits des mécanismes et instruments de promotion économique et sociale des femmes ;
 
–       à s’assurer de l’effectivité et  de la mise à jour des stratégies, plans et actions de promotion des femmes ;
 
–       à veiller à la préparation effective par le gouvernement du projet de loi d’orientation sur l’autonomisation économique durable des femmes.
 
Dans le domaine de la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité :
 
–       à veiller à la mise en œuvre de la campagne d’information et de sensibilisation des populations sur l’éducation environnementale et la préservation du cadre de vie ;
 
–       à veiller à  la modernisation et au  fonctionnement optimale de la Direction des Eaux et Forêts, Chasses et Conservation des Sols et de la Direction des Parcs nationaux, en ordonnant un audit des fonds injectés dans ces Directions.
 
Dans le domaine du sport :
 
–       à veiller à l’évaluation de la loi n° 84-59 du 23 mars 1984 portant Charte du Sport et à la préparation d’un projet de loi codifiant le Sport national dans toutes ses dimensions : scolaire, universitaire, haute compétition, amateur, formation, encadrement et financement.
 
 
 
Ensuite, le Forum Civil, section Sénégalaise de Transparency International demande au Premier Ministre,
 
–       de matérialiser le renouveau du Service Civique par la mise en œuvre  d’un programme national de promotion de la citoyenneté inclusif et participatif avec une composante relative à la sensibilisation sur les symboles de la République, la protection du bien commun, l’éducation environnementale, le civisme fiscal, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, une composante relative à la généralisation du cours sur l’Éducation Civique et l’ orientation des Gouvernements scolaires avec la prise en compte des Daaras et une composante relative aux concours pour promouvoir  le renouveau citoyen avec des récompenses à la base ;
 
–       de veiller constamment à l’approvisionnement en médicaments essentiels ;
 
–       de faire publier le rapport de la Commission Ad Hoc sur le Domaine Public Maritime (DPM) après transmission au Président de la République ;
 
–       de veiller à la tenue de Conseils interministériels sur le trafic de bois et la déforestation, sur l’hydraulique, sur les infrastructures maritimes et portuaires ;
 
–       de s’entourer de toutes les garanties techniques nécessaires au réexamen de certains contrats et conventions dans les secteurs miniers, pétroliers gaziers et halieutiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Thiès : Beaucoup de moutons hors de prix
Next post Primature : Ousmane Sonko reçoit la visite de Sadio Mané