BAD : le rapport des perspectives économiques en Afrique 2021 bientôt dévoilé

BAD : le rapport des perspectives économiques en Afrique 2021 bientôt dévoilé

Spread the love

La Banque africaine de développement(BAD) procèdera, le 12 mars prochain, en mode virtuel, à la présentation du rapport des « Perspectives économiques en Afrique 2021 ».
Intitulé « De la résolution de la dette à la croissance : une feuille de route pour l’Afrique », le document porte sur des questions d’actualité telles que : le règlement de la dette africaine, la gouvernance et la croissance économique en Afrique. Aussi, il étudie les performances et les perspectives de croissance en Afrique et présente les conséquences socio-économiques de la pandémie à coronavirus sur les différents pays du continent.
Selon la BAD, en 2021, l’Afrique devrait se relever de la pire récession économique enregistrée en un demi-siècle. Malgré cette prévision optimiste, l’Afrique, confrontée à la crise sanitaire, aura encore d’importants défis à surmonter en vue de pérenniser et garantir une bonne croissance économique. Ceci en partie, à cause de la hausse des besoins liés aux dépenses induites par la pandémie.
À l’issue de cette présentation, de hauts responsables politiques, des spécialistes en dettes souveraines et des professionnels du secteur privé débattront du contenu du rapport. Ils se pencheront sur l’opportunité à saisir par les pays africains dans le but de mieux se reconstruire après la crise et gérer les problèmes de la dette.
La cérémonie de lancement du document connaitra la participation de Akinwumi Adesina, président de la BAD, du professeur Joseph Stiglitz (prix Nobel d’économie), des gouverneurs de ladite banque, des ministres et des représentants du corps diplomatique ainsi que des chercheurs et experts de divers horizons.
A noter, « Perspectives économiques en Afrique » est un rapport annuel phare de la BAD. Il sert à la fois d’outil d’information sur le panorama économique du continent et d’instrument de dialogue pour l’élaboration des politiques et l’efficacité opérationnelle. Il est consulté par un large public constitué de décideurs, d’universitaires, d’investisseurs, de professionnels du développement et des médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.