Au 1er janvier, un particulier ou une entreprise pourront garder leur numéro de téléphone fixe après un déménagement

Cette évolution, qui traduit une décision de 2019 du régulateur des télécoms, l’Arcep, ne concerne pas pour l’instant l’outre-mer.

Bientôt, un habitant de Lyon, dont le numéro de téléphone fixe commence par 04 et qui déménage à Rennes, pourra conserver son numéro de téléphone fixe. A partir du 1er janvier 2023, les contraintes géographiques des numéros de téléphone fixe commençant par 01, 02, 03, 04 ou 05 s’assoupliront, en vertu d’une décision du régulateur des télécoms (Arcep) datant de juillet 2019. Un nouvel abonné fixe habitant à Rennes pourra également demander à son opérateur, s’il le souhaite, que son numéro ne commence pas par 02, explique l’Arcep dans une note explicative.

Jusqu’au 31 décembre 2022, chaque numéro géographique commençant par 01, 02, 03, 04 ou 05 est associé à l’une des cinq grandes zones segmentant le territoire métropolitain, elles-mêmes subdivisées en 412 zones plus petites, appelées zones de numérotation élémentaire (ZNE). L’utilisateur final doit alors nécessairement utiliser un numéro correspondant à cette ZNE.

« Les numéros fixes en outre-mer restent propres à chaque territoire et tout abonné peut déménager au sein de son territoire en conservant son numéro. En revanche, il n’est toujours pas possible de conserver son numéro fixe en déménageant dans un autre territoire ultramarin ou en métropole », complète l’Autorité de régulation des télécoms.

Un enjeu économique pour les entreprises

Au niveau technologique, cette évolution a été rendue possible par « la généralisation » des communications via internet (ou voix sur IP) pour les appels de téléphonie fixe, « qui a levé des contraintes géographiques qui existaient auparavant », explique l’Arcep.

Elle répond surtout à un « besoin pratique » pour les particuliers et à un enjeu économique pour les entreprises, complète-t-elle. « Un déménagement de quelques kilomètres, dans une commune voisine située dans une ZNE différente suffisait pour qu’une entreprise soit confrontée à la perte de son numéro de téléphone fixe », explique-t-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Comment la dernière née des organisations patronales compte capter les juteux marchés publics
Next post Le conseiller de Volodymyr Zelensky affirme que la Russie a déjà ‘perdu’ la guerre en Ukraine