Attentat du bus de Yarakh : un cinquième suspect arrêté

Les éléments de la Section de recherches de Colobane ont arrêté un cinquième suspect dans le cadre de l’enquête sur l’attentat du bus de Yarakh qui avait fait deux morts le 1 août dernier. Il s’agit de A. D. Sidibé. D’après L’Observateur, qui donne l’information dans son édition de ce jeudi, ce dernier, menuisier de son état et habitant au Lac Rose, a été appréhendé à Thiaroye Azur, mardi dernier.

Avant lui, les gendarmes avaient procédé à quatre arrestations : El Hadji Malick Sy, Al Hassane Sow alias Sonko, Ndiaye Dia et Alioune Dia alias Diégo. Ces suspects ont été placés sous mandat de dépôt, mercredi 4 octobre.

A. D. Sidibé risque de connaître le même sort. Mais face aux enquêteurs, il a reconnu faire partie de la bande qui a attaqué le bus de Yarakh tout en niant avoir pas pris part directement à l’assaut. Dans des propos rapportés par L’Observateur, il assure qu’il est resté loin de la scène du crime, sur la passerelle située non loin. Soulignant que le but de l’assaut n’était pas d’attenter à la vie des passagers du véhicule, mais d’immobiliser celui-ci et de paralyser la circulation.

L’enquête se poursuit. Les gendarmes sont désormais aux trousses de Daouda Diouf, Cheikh Ibra et Saër Fatim alias Serigne Saër Fall, en fuite, et X.

Les suspects de l’attentat de Yarakh sont poursuivis pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, destructions, dégradations et dommages visés aux articles 406 et 409 en relation avec une entreprise terroriste, actes et manœuvres de nature  à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles publiques graves, notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Radiation de Sonko : ce qu’il faut savoir sur le juge chargé de l’affaire
Next post Faux baux à 3 milliards F CFA : pourquoi Me El Mamadou Ndiaye n’a pas été auditionné au fond