Attaque contre Cheikhna Cheikh Sadibou Aïdara : un règlement de comptes, le pistolet du Khalife saisi

Du nouveau dans l’affaire de l’attaque perpétrée contre le khalife général des chérif à Saint-Louis ! Selon des sources de Seneweb, la police a déjà bouclé l’enquête. Les six auteurs dont une fille ont été présentés hier au procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Saint-Louis.
 
Les mis en cause sont poursuivis pour violation de domicile, violence et voie de fait.

 
Pourquoi le pistolet du khalife a été saisi
 
Les éléments du commissariat central de cette localité ont, également, saisi l’arme à feu du khalife avant de la mettre à la disposition du parquet. Il ressort de l’enquête que le nom de Cheikhna Cheikh Sadibou Aïdara ne figure  pas sur le permis de port d’arme. En effet, le nom de son frère y est mentionné, d’après nos sources proches du tribunal.
 
Expédition punitive !
 
Il s’agit d’un règlement de compte. six individus ont effectué dans la nuit du lundi au mardi l’expédition punitive vers 2h du matin à Darou, en réaction à une dispute les opposant aux petits-fils du khalife.
 
Pour rappel, Cheikhna Cheikh Sadibou Aïdara a été malmené puis blessé légèrement au niveau de son doigt. Le khalife des chérif à Saint-Louis a, en réaction, tiré un coup de sommation pour repousser ses visiteurs nocturnes.
 
Alertés la nuit des faits, les policiers avaient interpellé trois mis en cause. Les trois autres ont été lynchés et blessés par des supposés disciples du khalife , le lendemain matin. Ces derniers ont été remis à la police. Les blessés ont été évacués à l’hôpital pour traitement avant d’être placés en garde à vue.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post OM : ZIDANE SERAIT D’ACCORD POUR VENIR À MARSEILLE À UNE CONDITION
Next post Eric Zemmour condamné pour injure homophobe