Après 70 ans d’existence, le Conseil national de la Jeunesse du Sénégal s’engage vers une refondation

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du secteur jeunesse, emploi et migration, à travers le Programme d’appui à la société Civile (PASC), soutenu par le Gouvernement du Sénégal avec le financement de l’Union européenne, le Conseil national de la jeunesse (CNJS) a entrepris une mission indépendante pour évaluer son organisation.
 
Des travaux menés sur le terrain en collaboration avec toutes les parties prenantes, ainsi que des examens de documents et des échanges directs avec les jeunes, ont abouti à un rapport. Celui-ci a été présenté aux membres du comité ad hoc, composé du Ministère de la Jeunesse, du Réseau des Think Tank, de la Coordination du PASC et des membres du bureau exécutif national du CNJS.
 
Dans cette optique, le bureau du Conseil national de la jeunesse du Sénégal a organisé un atelier visant à formuler des propositions de réformes pour le CNJS, suite aux recommandations du consultant indépendant. Cet atelier a impliqué la participation du Ministère de la Jeunesse, de l’Assemblée Nationale, du Conseil Économique Social et Environnemental, de l’Association des Départements du Sénégal ainsi que de l’Association des Maires du Sénégal, dans un souci d’inclusion.
 
L’objectif de cet atelier était de partager ces recommandations avec les parties prenantes afin de définir un modèle de réforme approprié pour la refondation d’un CNJS solide, capable de répondre aux besoins et aux aspirations de la jeunesse sénégalaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Gabon : les putschistes annoncent l’annulation des élections et la dissolution des institutions
Next post Ziguinchor : la succession de Toussaint Manga divise le PDS en deux