25 février : un gala de lutte à la place de la..

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. A l’affût d’une date pour l’organisation d’un gala de lutte sans frappe, le Comité national de gestion (Cng) de la lutte profite du report de l’élection présidentielle initialement prévue le 25 février 2014.

Selon Les Échos, la date a été finalement retenue par le Cng « pour éviter de perdre un dimanche. »

Le journal souligne que la décision a été prise lors de la réunion hebdomadaire de l’instance dirigeante de la lutte sénégalaise pour l’organisation du gala, qui verra « la participation de 3 catégories de lutteurs. » Les participants se disputeront ainsi une mise de 5 millions de francs CFA, estime la source.

Déjà, le président du Cng, Bira Sène, et ses collaborateurs, repris par Les Échos, promettent « un spectacle exceptionnel » avec « une animation de haute facture pour le grand bonheur des amateurs de lutte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Libération de détenus : un député de Benno en phase avec Khalifa Sall
Next post ITALIE : MBAYE NIANG ENCORE IMPLIQUÉ DANS UN ACCIDENT DE VOITURE